Yearly Archives: 2013

Des doigts d’hydrogel dont la lumière contrôle la déformation

Des doigts d’hydrogel dont la lumière contrôle la déformation

Des actionneurs obtenus à partir d’hydrogel (chaînes de polymères gonflées d’eau) sont prometteurs de nombreuses applications en biologie, en médecine, en micro-fluidique et même en robotique. En effet, ces composés peuvent fournir des mouvements rapides, réversibles et à vitesse réglable, fort recherchés dans ces domaines. Eddie Wang, Malav S. Desai, et Seung-Wuk Lee, de l’University(…)

Diamants, synchrotron et température du cœur de la terre!

Diamants, synchrotron et température du cœur de la terre!

Le cœur de la terre est composé d’un noyau de fer solide entouré d’une coquille de fer en fusion. A la limite entre ces deux zones règne une pression de 330 gigapascals ( 3,3 millions d’atmosphères) due au poids des couches supérieures de la terre. Le comportement du fer en fusion à ces pressions extrêmes(…)

La nano-rugosité de surface des ailes d’une  cigale tue des bactéries

La nano-rugosité de surface des ailes d’une cigale tue des bactéries

Les structures nanoscopiques de la surface des ailes de la cigale de Clanger (Psaltoda claripennis) ont la propriété de tuer par un effet purement mécanique des bactéries qu’on y a déposées . Des chercheurs australiens et espagnols ont étudié ce phénomène et démontré que ce mécanisme était entièrement dû à la structure de la surface.(…)

Voir en relief sans lunettes sur une tablette ou un écran de téléphone mobile

Voir en relief sans lunettes sur une tablette ou un écran de téléphone mobile

Nous connaissons tous les lunettes à polariseurs qui nous permettent de voir des films en 3D. Mais il existe des systèmes pour voir des vues en relief sans lunettes. Le chercheur français D. Fattal et ses collègues du Hewlett-Packard Laboratories,  Palo Alto, Californie, USA proposent un nouveau procédé qui pourrait fonctionner même sur les petits(…)

Des nanobulles plasmoniques qui tuent certaines cellules et en traitent d’autres.

Des nanobulles plasmoniques qui tuent certaines cellules et en traitent d’autres.

Une impulsion laser excite des nanobulles plasmoniques. Celles-ci tuent sélectivement des cellules malades, introduisent un produit dans d’autres cellules tout en laissant vivantes des cellules non concernées. Des chercheurs de Rice University, Houston, Texas, USA, ont mis au point cette méthode rapide, simple et multifonctionnelle qui ouvre un espoir de pouvoir remplacer les procédés compliqués(…)

Des connections biologiques pour la microélectronique

Des connections biologiques pour la microélectronique

En microélectronique, on a atteint une densité maximum  de circuits déposés sur des plaquettes planes. Pour aller plus loin, il serait possible d’empiler les circuits en couches successives, réalisant ainsi une électronique à 3 dimensions. La réalisation d’un réseau dense d’interconnexion entre ces couches pose cependant un redoutable problème. Des chercheurs du LETI et de(…)

Vers une source de neutrons portative?

Vers une source de neutrons portative?

Des chercheurs de l’Institut für Kernphysik, Technische Universität Darmstadt, Darmstadt, Allemagne, du Los Alamos Laboratory, Los Alamos, NM, USA et du Sandia Laboratory, Albuquerque, NM, USA ont réussi à obtenir une source compacte de neutrons pulsés d’une énergie supérieure à 150 MeV en dirigeant un faisceau laser pulsé de haute puissance et courte durée sur(…)

L’énigme du piège de la dionée

L’énigme du piège de la dionée

Les mouvements des plantes  sont  généralement lents. Il en existe cependant de fort rapides.  Citons les explosions de fruits servant à la dispersion des graines chez la balsamine des bois (Impatiens noli me tangere), les réactions de défense de la sensitive (Mimosa pudica) , ou ceux d’une plante carnivore comme la dionée attrape-mouche (Dionaea muscipula).(…)

Un vaccin révolutionnaire sans anticorps qui protège les macaques du  virus VIS analogue du SIDA

Un vaccin révolutionnaire sans anticorps qui protège les macaques du virus VIS analogue du SIDA

L’équipe de chercheurs dirigée par Jean-Marie Andrieu, professeur à l’Université Paris Descartes, et Louis Wei Lu de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), à Montpellier, a obtenu des résultats étonnants qui devraient mener au développement  d’un vaccin du SIDA humain par une approche  complètement inédite.

Un endoscope constitué d’une seule fibre optique

Un endoscope constitué d’une seule fibre optique

Les endoscopes sont très utilisés pour voir des objets inaccessibles  tant dans l’industrie que dans la pratique médicale. Dans ce dernier cas, il peut s’agir d’un endoscope rigide ou flexible, mais il est toujours constitué d’un tube mince qu’on peut insérer dans le corps et qui permet d’avoir  des images de l’intérieur de celui-ci.  Des(…)