Du sillage des canards à celui des bateaux de course

Le sillage en V que l’on observe aussi bien derrière les canards nageant sur le bassin du jardin du  Luxembourg à Paris que derrière un bateau navigant en eaux calmes a toujours fasciné les physiciens. C’est lord Kelvin qui a le premier expliqué  en 1887 ce phénomène. Il a compris qu’il était dû aux ondes(…)