Une signature isotopique de l’origine bactérienne de magnétites

Des bactéries particulières, appelées magnétotactiques, synthétisent en leur sein des nanoparticules de magnétite, un oxyde de fer minéral magnétique (Fe3O4). Cela leur permet de s’aligner le long du champ magnétique terrestre. On trouve de la magnétite dans des couches sédimentaires, mais, jusqu’ici, on ne pouvait savoir si elle provenait ou non de bactéries qui, en(…)