microélectronique

Une microélectronique embarquée dans des méduses augmente leur vitesse.

Une microélectronique embarquée dans des méduses augmente leur vitesse.

  Le contrôle de la locomotion d’un animal peut permettre de réaliser des actions effectuées dans les systèmes de robotique dite “douce”. Des chercheurs de Stanford University, Stanford, California, USA, ont réussi à  embarquer dans des méduses une microélectronique qui commande la nage de celles-ci. Pour multiplier la vitesse de la méduse par trois, elle(…)

Des connections biologiques pour la microélectronique

Des connections biologiques pour la microélectronique

En microélectronique, on a atteint une densité maximum  de circuits déposés sur des plaquettes planes. Pour aller plus loin, il serait possible d’empiler les circuits en couches successives, réalisant ainsi une électronique à 3 dimensions. La réalisation d’un réseau dense d’interconnexion entre ces couches pose cependant un redoutable problème. Des chercheurs du LETI et de(…)