Des nanobulles plasmoniques qui tuent certaines cellules et en traitent d’autres.

Une impulsion laser excite des nanobulles plasmoniques. Celles-ci tuent sélectivement des cellules malades, introduisent un produit dans d’autres cellules tout en laissant vivantes des cellules non concernées. Des chercheurs de Rice University, Houston, Texas, USA, ont mis au point cette méthode rapide, simple et multifonctionnelle qui ouvre un espoir de pouvoir remplacer les procédés compliqués(…)