Un avion à propulsion hybride électrique

Après les voitures et les gros cargos, c’est le tour de l’aviation de se convertir à des systèmes de propulsion hybrides, qui permettent de lutter contre la pollution.

Vue du prototype Siemens Diamond Aircraft EADS en vol. Credit Siemens

C’est un modèle de planeur motorisé biplace de la société Diamond Aircraft que les sociétés Siemens et EADS ont choisi pour expérimenter ce concept nouveau en aviation.

Cet avion est unique en son genre. Son hélice est entraînée par un moteur électrique Siemens d’une puissance de 70 kW. L’alimentation électrique est four- nie par un générateur mu par un petit moteur thermique Wankel rotatif choisi pour sa compacité et construit par la société autrichienne Austro Engine.

On voit sur la photo ci-dessus le système de propulsion hybride. A gauche, on distingue le moteur électrique et son réducteur entraînant l’hélice. A droite, on voit le petit moteur thermique Wankel. Crédit Siemens

Ce moteur thermique fournit une puissance de 30 kW en tournant à un bas régime constant, ce qui minimise sa consommation. Un régulateur alimente le moteur électrique de l’hélice à partir du générateur et d’une batterie. Cette batterie conçue et réalisée par EADS fournit le surcroît de puissance nécessaire au décollage et dans la phase d’ascension. Elle est rechargée par le générateur durant la phase de croisière.

Le système d’entraînement hybride garantit un très faible bruit au décollage et une diminution de la quantité de carburant consommée et de l’émission de CO2.

 

Le planeur à moteur électrique ne représente bien sûr qu’un petit pas vers un avion commercial de transport commercial à propulsion hybride électrique.

De nombreuses améliorations sont déjà en cours sur le prototype. Siemens travaille actuellement sur un nouveau type de moteur électrique qui serait cinq fois plus léger que le précédent.

Il n’est pas certain que le choix d’un moteur rotatif persiste, les moteurs classiques modernes ayant de meilleurs rendements en étant à peine plus encombrants

Le système actuel ne concerne que des avions à propulsion par hélice. Mais un moteur électrique peut aussi entraîner une turbine qui joue alors le rôle d’un réacteur. De nombreux modèles réduits d’avions à réaction sont propulsés par de telles turbines mues électriquement. Ne pourrait-on imaginer un transfert de technique des modèles réduits vers des avions en grandeur réelle ?

La vidéo suivante (Crédit siemens.com/press/) présente l’avion Diamond Aircraft à motorisation hybride en vol :